Étude de cas : la loi n°2016/5 comme exemple

Phase prépublication ou pré-diffusion

8 views 06/03/2019 0

  • S’assurer de la clarté de l’objectif et du message principal à transmettre au public à partir du sujet exposé.
  • Identification des catégories ciblées parmi le public ce qui aiderai dans la détermination de la durée du programme, son timing, le meilleur moment pour sa diffusion sur les antennes et les écrans.
  • Concevoir le travail et déterminer ses éléments de base (témoignage, le protagoniste, une publicité de sensibilisation introduisant la loi), etc.
  • Si le travail journalistique se rapporte à un talk-show pour être diffusé à la radio ou à la télévision :
    • Définir les rubriques et les invités et les convier bien à l’avance pour pouvoir les remplacer en cas de désistement.
    • Il faut que la tribune soit équilibrée en invitant des avocats, des représentants de magistrats lesquels peuvent être substitués par un professeur en droit n’exerçant pas la profession afin de garantir son impartialité tant que possible. Il est également possible d’inviter le président ou un membre de « La Commission de la législation générale » ou de « la Commission des droits, des libertés et des relations internationales » au sein de l’Assemblée des représentants du peuple.
  • Fixer un calendrier pour réaliser le travail journalistique ainsi que sa nature (en direct/différé) et le meilleur moment pour sa diffusion ou sa publication.

Était-ce utile?