Introduction

Méthodologie d’élaboration du guide

17 views 06/03/2019 0

Le présent guide est principalement destiné aux journalistes tunisiens en vue de développer leurs capacités et renforcer leurs compétences en matière de couverture juridique et judiciaire. Ce guide est le couronnement d’un processus progressif à plusieurs étapes basé sur une approche participative. Il est à noter que ce processus progressif auquel ont participé de nombreux experts émanant des deux secteurs médiatique et juridique a veillé à démarrer à partir d’un travail à partir de la base, c’est-à-dire à partir des journalistes eux-mêmes, en déterminant l’ensemble de leurs attentes et de leurs besoins. La première étape a consisté à identifier les défaillances, puis à constituer des groupes de travail afin de lever la confusion et le chevauchement qui entourent le recours aux notions juridiques d’un côté et aux normes professionnelles et déontologiques revêtant une importance grandissante en matière de couverture juridique et judiciaire d’un autre côté.

 

Ce travail préliminaire a permis, dans une étape suivante, de préparer les éléments principaux du document de travail relatif au guide et de définir les différents objectifs escomptés. Tout ceci traduit l’approche participative déterminée et adoptée durant les différentes phases d’élaboration du présent guide. A la lumière de ce qui a précédé, le groupe de travail a tenu une série de réunions pour identifier les axes du guide. Par la suite, les 2 experts l’un dans le domaine médiatique et l’autre dans le domaine juridique, chargés de l’élaboration du guide, ont procédé à la collecte des données et à l’identification des références pertinentes. En outre, chacun a, de son côté, organisé une série de rencontres avec d’autres experts des domaines médiatique et juridique afin d’élargir le spectre des consultations susceptibles d’apporter la valeur ajoutée souhaitée au contenu de ce guide. En parallèle à ces consultations, des réunions de coordination entre les experts médiatiques et juridiques ont été organisées dans le but d’harmoniser les thèmes juridiques et médiatiques du guide. De même, plusieurs autres rencontres ont été planifiées soit pour suivre les progrès enregistrés dans l’élaboration du guide ou ajuster le travail accompli suite à la première version.

 

Il est important de noter également que le groupe de travail a invité une panoplie d’experts des secteurs médiatique et juridique à participer à une table ronde pour discuter le contenu de la dernière version du guide et émettre leurs avis ainsi que leurs recommandations avant de décider son adoption et sa publication sur un support papier et un support électronique.

Était-ce utile?